Reading challenge 2018 : bilan

Comme chaque année, je me lance un objectif de lecture annuel. Aujourd’hui il est temps de faire le bilan de 2018.

Mon reading challenge de l’année 2018 est de 12 livres. J’en ai lu 6 livres seulement.

J’ai commencé trois autres livres que je lis en parallèle mais je n’ai réussi à finir aucun d’eux. Ce sera compté sur le reading challenge de 2019 🙂

Quelques chiffres

J’aime beaucoup le site Goodreads, car il nous donne ce genre de statistiques qui ne servent à rien mais qu’on aime bien voir et partager.

Mes statistiques GoodReads pour 2018

J’ai lu 1600 pages, le plus long et le plus court livre de l’année sont les deux livres que j’ai aimé le moins.

Cette année, j’ai essayé de lire plus de livres business et en Anglais. Et je peux dire que le fait de lire en Anglais est un choix aussi important que le choix des livres eux mêmes. C’est un des meilleurs choix que j’ai fait lors des dernières années (même si c’est un peu par manque de disponibilité des titres en Français à la base) :

  • C’est de plus en plus facile pour moi de lire en Anglais. Avant, le fait de lire en Anglais seul était un obstacle pour moi pour finir un livre. Je pouvais abandonner un livre rien que pour ça. Aujourd’hui, je lis toujours plus lentement en Anglais qu’en Français, il y a aussi certains mots que je ne comprends pas mais ça ne m’empêche pas de lire des livres.
  • Lire en Anglais me permet de garder le lien avec cette langue. Soyons francs, vivre et travailler en France tue l’Anglais.

Livres lus

Cette année, j’ai lu quatres livres en Anglais et deux en Français :

Livres lus en 2018
  • Deux livres de LeaderShip Lean In et Option B de Sheryl Sandberg : j’ai aimé ces deux livres. malgré son poste et son statut parmi les femmes les plus riches du mondes, Sheryl Sandberg n’hésite pas à dévoiler son côté humain. Le premier livre m’a motivé, le deuxième livre m’a touché, la vie n’est pas mais ça m’a permis de relativiser et avancer.
  • Deux livres Business : The Lean Startup de Eric Ries et The Hard Thing about hard Things de Ben Horowitz. Je trouve The Lean Startup un peu lourd à lire, il est plein de passages inutiles. L’auteur aurait pu faire plus court. The Hard thing about hard things est mon livre favori de l’année. J’en parle en détail dans le paragraphe suivant.
  • Deux romans : Crime de l’orient Express (Agathe Chritstie) et le Message (Andrée Chedid). Je ne sais pas si mes goûts ont changé ou si j’ai fait un mauvais choix mais je n’ai pas aimé ces deux livres.

Mon livre favori

Si je dois garder un seul livre de cette année, ce serait The Hard Thing About Hard Things: Building a Business When There Are No Easy Answers de Ben Horowitz. Un très bon livre. Il est écrit en langage facile. Pour faire parvenir les messages et les leçons apprises, il raconte une (des) histoire(s). Ce qui fait qu’il n’est pas ennuyeux comme la plus part des livres business. Le contenu du livre est aussi très bien, l’auteur donne de très bonnes leçons d’entreprenariat mais surtout des leçons de vie. Il nous raconte que tout le monde passe par des moments difficiles. Se retrouver souvent face au mur n’est pas fatal, c’est juste une partie du chemin à passer. Personnellement, loin du Business, ce livre m’a appris à relativiser.

Pour finir

Je suis plutôt satisfaite de mon Reading Challenge de 2018. J’ai lu de bons livres, j’aurai sûrement pu mieux faire mais c’était une année très animée sur le plan personnel. Ça me motive à lire plus et mieux en 2019. J’en suis confiante.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s